26 février 2006

La défense des marques et du droit au nom sur Google

Comme vous le savez, AdWords permet aux annonceurs d’atteindre de nouveaux clients par l'achat de mots clés sur ngoogle.
Par le choix de ces mots clés, les annonces AdWords sont ainsi directement liées aux informations recherchées par les utilisateurs de Google, et permettent de générer un nombre important de contacts.
Ce programme AdWords a été à l’origine de condamnations pour Google et les annonceurs dés 2003, lorsque les marques « Bourse des Vols » et « Bourse des Voyages » avaient été utilisées dans la base de données publicitaires.
D’autres condamnations avaient suivi, en première instance, le 14 décembre 2004 dans une affaire CNRRH, le 16 décembre 2004 dans une affaire Hôtels Méridiens et le 4 février 2005 pour la marque Louis Vuitton, ainsi qu’en appel, le 10 mars 2005, sur les fondements de la contrefaçon de marque, de la concurrence déloyale et de la publicité trompeuse.
Il s’agissait donc seulement jusqu’à présent de marques enregistrées, et pas de nom patronymique.
Qu’arriverait-il si le nom d'une personne était à son tour intégré dans la base de données publicitaires de Google, comme cela semble avoir été le cas avec le nom d’un homme politique connu.
Suite de l'article...