22 avril 2006

Du graphisme sur les liens sponsorisés de Yahoo et Google

Afin de faire évoluer le modèle économique des liens sponsorisés, Yahoo et Google testent actuellement l'intégration de graphisme sur les publicités contextuelles.

Les liens sponsorisés, publicités textuelles qui s'affichent à partir des requêtes des internautes sur les moteurs de recherche, présentent un défaut majeur pour les annonceurs : ils ne proposent que du texte !

Il s'agit donc pour les deux géants du marketing en ligne que sont Google avec ses AdWords et Yahoo avec son service Search Marketing (ex Overture), de faire évoluer leur offre en proposant une approche plus efficace qui réponde aux attentes des annonceurs.

Google propose déjà à ses plus riches annonceurs des formats de liens sponsorisés en images statiques au format '.gif'. Il a annoncé il y a quelques jours qu'il expérimentait des formats d'images animées. C'est au tour de Yahoo d'expérimenter un nouveau format de bandeaux publicitaires accessibles à partir de son réseau de liens contextuels et par paiement au clic.
Cette approche graphique doit permettre aux annonceurs d'incorporer des visuels sur leurs liens sponsorisés afin d'orienter l'internaute à l'aide de l'imagerie qui est associée à leur campagne de publicité." De nombreux détails n'ont pas été encore validés, mais nous sommes en train de les tester", a déclaré un porte-parole de Yahoo Search Marketing.
A quels tarifs ?
L'une des principales questions que se posent encore les portails Internet et les moteurs de recherche porte moins sur la technologie à associer à cette offre de publicité graphique sur les liens publicitaires, que de savoir à quelle clientèle ils les réservent, et quelle pourrait être sa tarification. En quelques années, les liens sponsorisés sont devenus une nouvelle source de revenus pour les moteurs de recherche, mais avec l'évolution d'Internet, chacun est à la recherche de nouveaux outils pour inciter les annonceurs à multiplier leurs campagnes et à augmenter leurs budgets.
Source : Silicon

Aucun commentaire: