22 avril 2006

Google décline les liens et les appels sponsorisés sur les mobiles

Depuis le 7 avril, Google teste discrètement au Japon le portage de ses solutions de liens et d'appels sponsorisés sur des téléphones mobiles…

Lancer des services sur téléphones mobiles, c'est bien, les monétiser, c'est mieux. Après avoir multiplié les nouveaux services sur les téléphones mobiles (recherche web, locale, shopping, etc…), Google teste discrètement au Japon depuis le 7 avril dernier le portage de ses solutions de liens et d'appels sponsorisés sur des téléphones mobiles…

Comme sur le web, le lien sponsorisé repose sur le système AdSense et permet d'afficher une publicité contextuelle. Dès que le mobinaute clique sur la bannière, l'annonceur est facturé en fonction du prix au clic qu'il a lui-même fixé lors d'une procédure d'enchère sur un mot clef.
L'appel sponsorisé repose quand à lui sur le service Click-to-Call de Google. Contrairement au web où l'application nécessite la présence du logiciel Google Talk sur l'ordinateur de l'internaute pour gérer la communication téléphonique, aucun logiciel supplémentaire n'est nécessaire sur un téléphone mobile. Comme pour AdSense, l'annonceur est facturé lorsque le mobinaute déclenche la communication téléphonique, à la manière d'un numéro vert.
Testés au Japon, un pays réputé pour le taux de pénétration de l'internet mobile, ces versions mobiles de AdSense et Click-to-Call ont bien évidemment vocation à être déployées sur tous les marchés où Google est présent. En monétisant les services mobiles par la publicité, Google pourrait ainsi sérieusement bousculer les opérateurs cellulaires, qui misent jusqu'à présent sur les services premium de leurs portails pour augmenter leurs revenus.
Source : Neteco

Aucun commentaire: